La faiblesse de la libido masculine à 50 ans : Quelles sont les causes ?

Quel que soit leur âge, la sexualité est un sujet auquel les hommes accordent une grande importance du fait de son impact sur la santé et le bien être. Mais, il faut reconnaitre qu’elle subit des variations. Un homme de 20 ou 30 ans ne vit pas la même expérience sexuelle comme un homme de 50 ans ou plus. En effet, ils sont nombreux (les hommes de la cinquantaine) à effectuer des consultations dans les cabinets des sexologues à cause de leur désir sexuel en panne. Ils sont inquiets de ce changement qui commence à intervenir dans leur vie sexuelle. Est-ce un phénomène normal ? Quelles sont les raisons liées à cette « panne » ? Si certains cas sont physiologiques, d’autres troubles peuvent être aussi psychologiques. Dans cet article, nous donnerons toutes les informations relatives aux causes de la baisse de libido masculine à partir de 50 ans.homme-triste

La baisse de la libido et la faiblesse sexuelle

Généralement, le vieillissement change l’envie et le comportement sexuel, et cela, peu importe le sexe. C’est la baisse de la libido. Elle se manifeste par une absence d’envie et de désir sexuel, et peut même aller jusqu’à un refus d’avoir des relations sexuelles. Chez l’homme, ce phénomène est souvent lié à une certaine faiblesse de l’érection. Et cela se manifeste, d’ordinaire, chez les hommes de 50 ans et plus. Mais, ils ne vivent pas ce changement de la même manière. La faiblesse de la libido n’a donc pas la même envergure chez tous les hommes. Cependant, il est important de ne pas confondre, de manière systématique, la baisse de la libido qui est liée à votre âge à un problème d’érection. Pourquoi ? Parce que l’affaiblissement du désir chez l’homme n’est pas toujours synonyme de faiblesse sexuelle. C’est pourquoi plusieurs éléments doivent être considérés dans la résolution de ce problème.femme-sexy

Les causes de la baisse de la libido chez les hommes

Beaucoup d’études sont consacrées, de nos jours, aux troubles du désir chez les hommes âgés de 50 ans et plus. Et les spécialistes ont trouvé que ces troubles sont assez difficiles à diagnostiquer. En effet, la baisse de la libido n’est pas forcément un problème d’ordre sexuel. Elle est, dans la majorité des cas, liée à des causes psychologiques. Et ces dernières sont multifactorielles. On peut citer entre autres le manque de confiance en soi qui n’est, en réalité, que la conséquence des évolutions morphologiques. À 20 ans, l’érection était plus rapide et intervenait à la moindre stimulation ou vision érotique. Mais, on se rend compte à partir de 50 ans que ses érections ne sont plus aussi spontanées et surviennent pour un seuil plus élevé de stimulation. L’éjaculation n’est plus aussi puissante. Alors, on commence à avoir des doutes sur ses performances sexuelles, ce qui peut amener à ne plus avoir l’appétit sexuel.

En outre, des soucis du boulot ou des problèmes familiaux peuvent se répercuter directement sur la vie sexuelle. Il y a aussi certaines maladies de vieillesse, notamment les troubles urinaires (la prostate) qui commencent à attaquer certaines personnes et engendrent parfois un trouble sexuel. Si vous voulez en savoir plus sur ces problèmes relatifs à la libido, vous pouvez vous rendre sur ma-libido.fr.